Christian Hecq et Valérie Lesort s’emparent de la satire sociale et politique de Jonathan Swift pour en faire un hymne à la différence. Sur scène, les lilliputiens sont des marionnettes hybrides : moitié comédien, moitié marionnette, des petits corps avec de grosses têtes, burlesques et ridicules. Entre manipulations d’objets, trouvailles visuelles et effets spéciaux bricolés, l’univers des deux complices se déploie à merveille dans ce conte foisonnant pour en exalter l’ironie piquante et jubilatoire.
Après leurs versions saugrenues de 20 000 lieues sous les mers et de La Mouche, les deux co-metteurs en scène continuent à repousser les limites de l’expression du mouvement, grâce à la marionnette qui prolonge le corps de l’acteur. Véritable laboratoire d’expérimentations scéniques, cette création mêle le comique visuel et la farce pour célébrer la puissance de l’imaginaire. Si ce voyage est tous publics, il est vivement conseillé d’avoir conservé son âme d’enfant.

Tarif: B

Spectacle conseillé à partir de 7 ans

Coproduction

Valérie Lesort est à la fois metteuse en scène et plasticienne. De cette interdisciplinarité naît en 2012 Monsieur Herck Tévé, un programme court pour Canal+, qu’elle coécrit et coréalise avec Christian Hecq. C’est de leur passion commune pour les spectacles visuels qu’est né le projet d’adapter à la scène Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne. Ensemble, ils cosignent l’adaptation et la mise en scène de ce spectacle à la Comédie-Française, Valérie Lesort y conçoit également les marionnettes avec Carole Allemand. Ils reçoivent le Molière de la Création visuelle et le prix de la critique 2016. Elle a notamment travaillé avec Philippe Genty, Jean-Michel Ribes, Xavier Durringer, Roman Polanski, Jean-Paul Rappeneau, Luc Besson… En 2017, elle collabore avec le mentaliste Rémi Larrousse, qu’elle met en scène dans le spectacle Songes d’un illusionniste au Lucernaire.

En 2008 Christian Hecq quitte la compagnie Philippe Genty pour entrer à la Comédie-Française, il en devient sociétaire en 2013. Après avoir reçu le Molière de la révélation masculine en 2000, il obtient celui du meilleur comédien en 2011 pour son rôle dans Un Fil à la patte de Feydeau et dernièrement, en 2016, celui de la création visuelle, avec Valérie Lesort, pour Vingt mille lieues sous les mers. Au cinéma, il a notamment tourné sous la direction de Jaco Van Dormael, François Boucq, Albert Dupontel, Chantal Akerman, Cécile Telerman, Danièle Thompson, Corinne et Gilles Benizio, James Huth et Eric Besnard.

… Christian Hecq, sociétaire de la Comédie-Française, et Valérie Lesort, sans aucun doute le duo le plus inventif de la scène française actuelle.

Arts in the City

Une libre adaptation du roman de Jonathan Swift par Valérie Lesort
Mise en scène : Christian Hecq et Valérie Lesort
Assistanat à la mise en scène : Florimond Plantier
Création et réalisation des marionnette: Carole Allemand et Fabienne Touzi dit Terzi, assistées de Louise Digard et Alexandra Leseur-Lecocq
Scénographie : Audrey Vuong
Costumes : Vanessa Sannino
Lumières : Pascal Laajili
Musique : Mich Ochowiak et Dominique Bataille
Accessoires : Sophie Coeffic et Juliette Nozières
Collaboration artistique : Sami Adjali
Avec : David Alexis, Valérie Keruzoré, Emmanuelle Bougerol, Thierry Lopez, Laurent Montel, Pauline Tricot, Nicolas Verdier, Eric Verdin


Production : Centre International de Créations Théâtrales / Athénée Théâtre Louis-Jouvet & Compagnie Point Fixe / Coproduction : Les Célestins, Théâtre de Lyon ; Espace Jean Legendre – Théâtres de Compiègne ; Théâtre de Caen ; Théâtre de Saint-Maur ; Théâtre National de Nice ; MA scène nationale – Pays de Montbéliard ; La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle ; Théâtre de Sartrouville ; Le Grand R, Scène Nationale de La-Roche-sur-Yon ; Théâtre Edwige Feuillère Vesoul. 

Avec le soutien du Fonds d’Insertion professionnelle de L’Académie de l’Union - ESPTL, la DRAC Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine 

Fidèle à sa vocation, le Centre International de Créations Théâtrales - Théâtre des Bouffes du Nord accompagne au fil des ans des artistes d’horizons divers qui ont choisi la singularité des Bouffes du Nord pour mener leur travail de recherche et de création.

Chaque saison, une quinzaine de projets sont portés en production et en diffusion, totalisant plus de 300 représentations dans une centaine de théâtres à travers le monde.