Elle domine par son audace toutes les évolutions de cette discipline. Danseuse unique et fascinante, elle se met sans cesse au défi : qu’il s’agisse de transgresser les codes traditionnels du flamenco ou d’en repousser les limites pour en recouvrer l’acte fondateur. Vuelta a Uno, sa dernière création est un spectacle survolté, intense, plein de vigueur et de couleurs, composé de danses incandescentes (bulerias, tangos, alegrias). Rocío enchaîne des zappateados miraculeux, frappés avec une énergie folle et une technique impeccable. Avec Yerai Cortés à la guitare, la pièce part d’un flamenco primitif, comme celui que l’on peut découvrir dans un tablao, pour le transformer en œuvre de fête, en ode à la vie, aux plaisirs de la chair, à l’exubérance de la nature et à la joie.

Tarif: B

Photo : © Maria Agar Martinez

Considérée comme l’une des meilleures bailaoras d’aujourd’hui, Rocío Molina a reçu de nombreuses récompenses, dont le Prix national de danse pour « son apport à la rénovation de l’art flamenco, sa souplesse et sa force comme interprète capable de dominer avec liberté et audace les registres les plus divers ».

Idée originale, direction artistique et chorégraphie : Rocío Molina 

Composition musicale : Yerai Cortés

Direction artistique : Julia Valencia

Espace scénique : Antonio Serrano, Julia Valencia, Rocío Molina

Conception lumière : Antonio Serrano

Conception sonore : Javier Álvarez

Conception des costumes : Julia Valencia

Conception graphique : Julia Valencia

Accompagnement pour espace sonore : Pablo Martín Jones

Costumier : López de Santos

Chaussures Rocío Molina : Danse Gallardo

Ceinture : Elella del Toro

Danse : Rocío Molina

Guitare : Yerai Cortés

Direction technique et éclairagiste : Antonio Serrano

Son : Javier Álvarez

Réalisatrice : María Agar

Son flamenco incandescent n’est ni d’hier ni de demain. Il est dans le présent de la vie. Du grand art.

Les Échos