SOUL DELTA BLUES ROCK'N'ROLL

REVEL IN DIMESUS LIVE IN CONCERT

Depuis plus d’un siècle, le Delta blues – ce blues des origines, où le spleen répond à trois accords de guitare – fait remonter des pépites d’or à la surface du fleuve. Parmi les plus récentes, Revel in Dimes, un quatuor new-yorkais, né de la rencontre entre une chanteuse élevée au gospel et des musiciens délivrant un blues aussi rocailleux qu’impétueux.

Il y a des rencontres qui revêtent un caractère d’évidence… Un soir,   la chanteuse Kia Warren voit deux gars – Eric Simons (guitare) et Washington « Washy » Duke (batterie) – reprendre des standards du bluesman T-Model Ford, joués à plein volume. C’est le coup de foudre musical. Avant même la fin du concert, elle les persuade de les rejoindre sur scène pour quelques morceaux. Revel In Dimes était né…

Peu après, ils sont rejoints à la basse par Chris « Premo » Waller, multi-instrumentiste ayant sillonné la scène underground new-yorkaise, en allant de la soul au punk hardcore, en passant par le rock psychédélique. Un pedigree musical qui lui permet d’apporter un groove unique, même aux morceaux les plus électriques du groupe.

Et si Revel in Dimes sait d’où il vient et où se trouvent ses racines, il se refuse à emprunter les mêmes voies que ses contemporains pour atteindre son objectif :créer une musique conciliant la mélancolie du Delta blues et l’énergie du Chicago blues, le tout rehaussé d’une bonne dose de rock et d’un soupçon de jazz. Un son qui suinte comme un après-midi passé au bord du Mississippi, dont toute la force brute trouve son expressivité en concert. Et attention : ces quatre musiciens – ne vivant que pour la scène – sont de ceux qui mettent leur public en transe.


Revel in Dimes : prêts pour une course sauvage ?

Thebluesalone