En famille

MUSIQUE CLASSIQUE

ORCHESTRE VICTOR HUGO FRANCHE-COMTÉfr LES CHANTS DU DESTIN

Si le destin existe, suit-il un cycle ? C’est ce que semble affirmer Tchaïkovski dans sa 5e Symphonie, puisque son thème du destin est repris tout au long de l’oeuvre, d’abord funèbre puis triomphant. Dans le Poème de l’amour et de la mer, l’amour vient comme il part, telle une vague qui grandit et se brise en emportant les rêves. Jour et nuit, printemps puis automne, amour et oubli… le destin de l’homme est fragile face à ce cycle infini, devant lequel il est fatalement impuissant. Enfin, drôle de destin que celui du Symphonisches Präludium qui aura attendu 70 ans pour sortir de l’oubli, si bien qu’aujourd’hui nul ne sait plus qui, de Bruckner ou Mahler, en est vraiment le père…


PROGRAMME

Anton Bruckner, Gustav Mahler : Symphonisches Präludium
Ernest Chausson : Poème de l’amour et de la mer Œuvre mystère
Piotr Ilitch Tchaïkovski : Symphonie n°5