Annulé

THÉÂTRE

MICHEL SCHWEIZER, COMPAGNIE DE L'OISEAU-MOUCHEfr LES DIABLES

Pour Michel Schweizer, « le théâtre tue l’authenticité. »  Le point de vue n’est guère étonnant chez un metteur en scène qui a toujours cherché à réinjecter une réalité sociétale sur le plateau. Pour cela, il réunit des « communautés provisoires » et leur propose de rester au plus près de leur nature. Cette fois,  il collabore avec la compagnie de l’Oiseau-Mouche, composée de comédiens professionnels en situation de handicap.

Sur scène, sept femmes et hommes sortent à tour de rôle d’une tente portant l’inscription « Méritocratie républicaine ». Entre humour grinçant et gravité, ils évoquent les émotions, les plaisirs et les déceptions qui ont jalonné leurs parcours d’acteurs.  Ils nous parlent aussi de la notion d’altérité. L’enjeu est de taille, tant l’expérience de « fréquenter l’Autre » se fait rare, quand celui-ci échappe aux normes sociales dominantes.

Précisément « hors normes », Les Diables captive et bouscule les certitudes. « Je sais que tu ne vas plus me quitter des yeux » annonce une comédienne au public. Le pari pourrait être tenu par tous ses partenaires. Soyez prévenu : à travers d’intenses jeux de regards, chacun dégage une présence magnétique, pour ne pas dire diabolique.


Une ode à la résistance et à la différence. Mouvement