RAÏ BLUES

MADEMOISELLEFR/DZ

Derrière Mademoiselle – un « supergroupe » dont les membres sont chacun soliste ou leader de différentes formations – se cachent Rodolphe Burger, Mehdi Haddab et Sofiane Saidi. Et si ces fortes personnalités ont décidé de former un nouveau trio, c’est parce que leur premier concert, un soir de janvier 2020, a résonné comme l’exacte intersection de leurs trois cheminements musicaux, quelque part sur les rives électriques du blues et du raï. Ce soir-là, l’évidence saute aux oreilles : pour ces troislà, qui avaient déjà joué ensemble, il était grand temps d’enregistrer et de faire vivre un album. Un nom de groupe est trouvé : attention, Mesdames et Messieurs, Mademoiselle est de sortie ! 

Au fil des morceaux, les sonorités gnawis de Mehdi Haddab, virtuose de l’oud (luth arabe) dans sa version électrique, sont nimbées par les nappes de synthétiseur de Sofiane Saidi et par la guitare de Rodolphe Burger au son reconnaissable à la première note. Le tout est survolé par la voix graveleuse du troisième, mêlée aux chants raï 2.0 de Sofiane Saidi. C’est un peu comme si, dans un désir ardent de mélanges sonores, la mélancolie planante de Burger rencontrait les arabesques électro-rocks de Speed Caravan et l’ardeur rythmique d’Acid Arab… Un rendez-vous qui sonne comme la promesse d’une transe.


Un album très attendu sur le front du cocktail musical. Dernières Nouvelles d’Alsace