En retour, ils posent la question de l’exercice de la violence, souvent considérée comme une force. Une conception des choses que José y sus hermanas bouscule en nous embarquant dans une création qui interroge, à travers un imaginaire queer, le traditionnel schéma « étude-travail-mariage-maison-enfantsretraite ». Cette relecture des rapports humains – où l’individualisme et les rivalités font place à l’interdépendance – prend tout son sens dans un contexte croissant d’injustice sociale, de crise écologique et d’angoisse collective. Mais après tout, pourrait-il y avoir une meilleure époque que la nôtre pour construire de nouvelles utopies ? Et pour permettre aux cinq artistes de creuser leur approche hybride, MA scène nationale les accueille en résidence de création. L’occasion pour eux d’expérimenter de nouveaux outils numériques qui enrichissent et élargissent le cadre de représentation scénique. Le résultat promet d’être non-violent.

Tarif

Coproduction 

SORTIE
DE
RÉSIDENCE

Il y a une nouvelle génération d’artistes de théâtre qui ont grandi en pleine crise avec un talent terrifiant, qui agissent contre vents et marées, qui prennent des risques et qui commencent maintenant à se prendre la tête. Ils sont bons. Tellement bons qu’ils méritent toute l’attention du public et des programmateurs.

El Temps de les Arts