THÉÂTRE NUMÉRIQUE

JEAN LE PELTIERFR/BE ZOO - PETIT ÉLOGE DE L'IMPERFECTION

C’est l’histoire d’une rencontre accidentelle entre trois personnes à la montagne. Il y a Jean-Jean, un artiste aux initiatives « nature & solidarité » un rien embarrassantes ; Gioia, une lieutenante nulle avec les chiffres ; Grégoire, un ingénieur télécom qui envisage de près le suicide. Ils sont observés – illégalement, mais avec tendresse – par une quatrième personne qui a piraté Pedro, le robotcaillou- araignée de Jean-Jean.

Avec cette fable d’anticipation, Jean Le Peltier nous plonge au coeur des inhibitions que les humains peuvent ressentir face à l’intelligence artificielle. Champion de la digression, il parle aussi bien d’urbanisme, d’astronomie, de psychologie des conducteurs, de management, de goudron hydrophobe, de la gêne occasionnée par les comédiens qui font semblant de mourir au théâtre… Le tout est abordé avec une poésie insensée, à michemin entre Charlot et Magritte.

C’est souvent drôle, mais l’auteur, metteur en scène et interprète s’y entend pour glisser vers le délire surréaliste ou la tragédie, avant de revenir au rire. Au-delà de sa naïveté apparente, ZOO nous offre aussi l’occasion de nous réconcilier avec nos imperfections d’humains. Un spectacle incontournable si vous êtes du genre à entrer en empathie avec un robot qui va moins vite que les autres parce qu’il a une petite roue cassée.


Jean Le Peltier évoque les largués de l’ère numérique avec un mélange d’innocence maîtrisée, d’humour réjouissant, de tragique qui ne se prend pas au sérieux et de poésie décalée. Le Soir Plus