THÉÂTRE

DAVID GESELSON, CIE LIEUX-DITSFR DOREEN

Lettre à D. est le texte que le philosophe Gérard Horst, alias André Gorz, dédie à sa femme Doreen atteinte d’une maladie incurable. L’adaptation de David Geselson raconte leur dernier soir, une heure avant leur suicide. Un dialogue poignant entre confession intime et déclaration d’amour.

« Tu n’as pas été une invitée dans ma vie. Tu y es chez toi. Je ne mènerai personne d’autre dans cette maison. Je ne te laisserai pas seule au dernier moment. Cela aussi, nous allons le vivre ensemble » (Gérard Horst, notes). Né en 1923 en Autriche, André Gorz naturalisé français sous le nom de Gérard Horst, s’installe à Paris à la fin des années 40. Ami de Sartre qui préface son livre Le Traître en 1958, Gorz travaille aux Temps Modernes, cofonde le Nouvel Observateur et développe les premières bases de ce qui deviendra l’Écologie Politique. En 2006, il publie Lettre à D:, une confession à sa femme Doreen. Entre dévoilement et pudeur, la lettre parle de leur insécurité d’être au monde, à travers les tumultes d’un XXe siècle qu’ils ont traversés tant bien que mal, indispensables l’un à l’autre. C’est bouleversé par la lecture de ce texte que David Geselson, metteur en scène, écrivain et comédien, décide de l’adapter pour le théâtre un an après. Il invente deux personnages à la fois fidèles au couple réel  du siècle et à celui auquel on  peut  s’identifier aujourd’hui. Dans un dispositif scénique brouillant les frontières entre le plateau et public, lui même et l’actrice Laure Mathis incarnent avec justesse Doreen et Gérard à différentes époques de leur histoire. Un soir de septembre 2007, dans le salon de leur maison à Vosnon, ils ont préparé de quoi manger et boire. Dans une heure, ils se suicideront. En attendant, ils parlent. Il est question d’amour et d’abandon, d’utopie et de désillusions politiques, et de ce qu’il reste, après soi.


Ce spectacle bouleversant, d’une délicatesse folle, d’une intelligence rare est l’une des meilleures choses qui pouvaient arriver au public de théâtre. France Culture