THÉÂTRE

ARNAUD MEUNIER, CDN LA COMÉDIE DE SAINT-ÉTIENNEFR CANDIDE VOLTAIRE

Voici un Candide en version théâtre-musical pour dix comédiens et deux musiciens. Arnaud Meunier s’empare du texte de Voltaire et offre une comédie grinçante sur les puissants et les différentes formes d’oppression. La scénographie s’inspire de l’imaginaire du dessinateur Joann Sfar... Jubilatoire !

Conte initiatique imaginé par Voltaire en 1759, Candide place un jeune héros naïf dans un contexte de conflits guerriers et d’atrocités aux quatre coins de la planète. Extrait : « Candide, épouvanté, interdit, éperdu, tout sanglant, tout palpitant, se disait à lui-même : Si c’est ici le meilleur des mondes possibles, que sont donc les autres ? ». Arnaud Meunier assisté d’Elsa Imbert propose de (ré)entendre aujourd’hui l’esprit libre et sarcastique de Voltaire dans une œuvre acide sur les religions, la bêtise humaine et l’égoïsme de tout un chacun. À l’heure du fameux vivre ensemble et de la bien-pensance, le metteur en scène invite à se départir des convenances et des bonnes mœurs pour oser un univers débridé propice à l’étonnement. Des illustrations impertinentes de Candide qu’en a fait Joann Sfar dans sa Petite bibliothèque philosophique trouvent leur écho dans le décor. Les péripéties du personnage de Voltaire sont un prétexte pour aborder des thèmes sauvagement actuels comme la croyance, la place des femmes, le colonialisme, la guerre, l’origine du mal ou encore la recherche du bonheur… Comme à l’époque des Lumières, ce Candide du XXIe siècle apporte un regard neuf qui démonte les lieux communs et les systèmes idéologiques d’aujourd’hui. Le public est interpellé et sollicité dans une sorte de défi irrévérencieux et joyeux à mille lieues de tout moralisme.