RADIO MA

PARTICIPEZ À LA FICTION RADIOPHONIQUE D'ANTOINE RICHARD

Vous habitez le Pays de Montbéliard, vous êtes un adulte ou un enfant de plus de 6 ans ?

Prenez part à un projet de création radiophonique !


Et si Montbéliard allait être engloutie par les eaux, quels objets cacheriez-vous dans une boîte étanche pour les sauver ? C’est sur ce thème que le réalisateur Antoine Richard créera Le Grand Inventaire (titre provisoire), sa prochaine fiction radiophonique sur notre territoire.

Cette création est un projet de Radio MA, la radio de création de MA scène nationale. Depuis janvier 2021, Radio MA s’est associée à des artistes et des professionnels de la radio pour développer des créations sonores, documentaires ou fictionnelles, sur le Pays de Montbéliard.


Antoine Richard, réalisateur et créateur sonore 

Formé aux arts et techniques du son à l’Ensatt après un cursus musical, il fait partie de la compagnie des Hommes Approximatifs dirigée par Caroline Guiela Nguyen. Il développe un univers « du réel » proche de la photographie sonore, en s’attachant avant tout à la musicalité des mots et l’écriture des sons.

Il travaille notamment avec Alexandre Plank et Laure Egoroff pour France Culture, et intervient comme formateur aux universités d’été de Phonurgia Nova à Arles. Il réalise en 2018 la création sonore documentaire Sur la touche, diffusée sur nombre de radios françaises et internationales et primée aux Phonurgia Awards 2018 pour le prix du documentaire.

Il reçoit par ailleurs en 2016 le Prix Italia et le Grand Prix de la fiction radiophonique de la SGDL pour Le chagrin, Julie et Vincent coréalisé avec Caroline Guiela Nguyen et Alexandre Plank.



Synopsis du projet

Et si Montbéliard allait être engloutie par les eaux ? Qu’inexplicablement le niveau des rivières se mettait à monter, que la Lizaine refaisait surface dans la ville et retrouvait son tracé originel ou que la Schliffe enfouie le long du château émergeait de nouveau… Qu’aussi mystérieusement, les nappes phréatiques qui affleurent les sols se saturaient, que les pompes retenant les infiltrations dans les parkings souterrains ne suffisent plus et que, sans qu’il n’y ait rien à faire ni qu’on ne comprenne vraiment pourquoi, la ville allait disparaitre sous l’eau…

Des années après le phénomène, flottant sur ce lac, dont pourraient émerger la pointe des tours du Château des Ducs et les flèches du Vaisseau Archipel, on retrouverait par centaines des petites boîtes, semblant être remontées à la surface. Collectées puis consignées par le service des archives, ces boîtes seraient alors ouvertes.

On y trouverait des objets en tout genre, des chaussures, des bijoux, des clés, des photographies, des lettres… ayant appartenus aux habitants de la ville qui y vivaient avant la montée des eaux.

Pourquoi et comment ces boîtes ont été constituées, nous l’ignorons… mais il semble qu’elles nous parlent intimement de Montbéliard. Qu’à travers elles et les histoires des objets qu’elles contiennent, la grande Histoire et la petite se rejoignent. Que finalement, cette montée des eaux ait fait émerger les récits invisibles de la ville.

 

Vous aussi, participez à cette aventure :

En préparation de ce podcast, à mi-chemin entre fiction et documentaire, Antoine Richard est à la recherche de personnes, habitantes et habitants du Pays de Montbéliard, de tous âges, qui souhaiteraient rêver et imaginer ensemble cette histoire. L’idée est d’aller à la rencontre de récits intimes à travers la constitution de ces boîtes.

Pour participez à ce projet, imaginez les objets que vous placeriez dans une boîte étanche (de la dimension d’une boîte à chaussure pouvant contenir jusqu’à 5 petits objets) pour les protéger de la montée des eaux. Décrivez ces 3 à 5 objets, joignez des photos si vous le souhaitez, mais surtout racontez-nous en quelques lignes l’histoire qui se cache derrière chacun d’eux et les raisons pour lesquelles vous les avez choisis.

Cette collecte de témoignages est une façon de raconter de manière sensible et poétique notre territoire et ses habitants.




Rien de ce que vous écrirez ne sera diffusé sans votre accord préalable. Nous reprendrons contact avec vous à la rentrée 2021.

Envoyez vos messages avant le 31 août à Michaël Jouffroy, coordinateur de Radio MA, par e-mail à m.jouffroy@mascene.eu





Merci et à très bientôt !


Photos de la résidence d'Antoine Richard en janvier 2021.